Démission au Conseil municipal !

Patrick Marx, élu d’opposition au Conseil Municipal de Villard-de-Lans, qui s’est beaucoup investi dans l’étude des données budgétaires de notre commune, démissionne. Il nous dit son refus d’une situation intenable…

« Les chiffres sont les chiffres. On peut dire et penser ce que l’on veut mais quand ils sont bas, au point de compromettre toute marge de manœuvre, il est un devoir de le signaler. Chercher à en faire porter la responsabilité à l’équipe de direction en place il y a 7 ans ou à l’Etat, n’apporte pas de solution.

C’est ce que j’ai appris tout au long de ma carrière de directeur départemental dans un établissement bancaire, auprès des entreprises que je côtoyais. C’est avec cet esprit que j’ai abordé l’analyse du budget 2015 et son vote le 2 avril dernier. En accord avec l’équipe d’opposition, nous avons voulu attirer l’attention sur cette situation très inquiétante qui ne laisse plus de possibilité au budget communal et qui ne peut tolérer aucune satisfaction.

Nous avons souligné le niveau historiquement bas de la capacité d’investissement, nous avons voulu souligner combien ce niveau réclamait des mesures d’économies pour préserver une capacité de financement qui aujourd’hui fait cruellement défaut, en priorité pour couvrir entièrement les échéances de remboursement des emprunts. Nous avons dénoncé le fait qu’on ne pouvait ignorer cette situation et qu’on aurait dû s’y préparer en amont. Mais le débat fut impossible car tantôt c’est la faute à la gestion Bouvier, il y a 7 ans, tantôt c’est la faute à l’Etat qui annonce pourtant son désengagement depuis plus de 2 ans. Climat de mépris, écoute et dialogue impossible…

J’ai découvert qu’en matière politique, la vérité, aussi claire soit-elle, ne se dévoile pas avec simplicité. Je ne suis pas dans cette optique.

Considérant aujourd’hui qu’il est impossible de faire entendre en Conseil Municipal une voix discordante à celle du pouvoir en place sans avoir à affronter mépris et refus de toute discussion de fond constructive, j’ai décidé de démissionner du Conseil Municipal.

Mon soutien reste entier à Véronique Beaudoing, Chantal Dusser, Nadine Girard-Blanc, Pascal Lebreton et Jean-Paul Uzel qui poursuivent leur mission d’élus d’opposition. Je reste avec eux sur l’étude des dossiers mais, par ma démission, j’exprime mon refus de supporter l’absence de dialogue constructif pour Villard et la fermeture à toute discussion dès lors qu’il y a expression d’une contradiction.« 

Patrick Marx

2 réflexions au sujet de « Démission au Conseil municipal ! »

  1. Bonjour Patrick
    Je comprends tout à fait ton état d’esprit et ton geste – je connais bien ces situations pour avoir exercé les fonctions de gardien départemental des institutions dans d’autres départements et ce qui se passe ici est anormal – le mépris dont fait preuve l’équipe en place vis à vis des élus de l’opposition est parfaitement choquant et inacceptable. Et tu en as subi jusqu’au bout les outrages. Mais quel dommage pour nous tous que ce parti du mépris de la démocratie locale et du déni de la représentation citoyenne l’emporte en obtenant ta démission ! Je regrette ton départ et la perte qu’il représente pour notre conseil municipal. MP

  2. Patrick,

    Je salue ta décision et ton courage. Connaissant ta rigueur morale tu ne pouvais pas, évidemment, poursuivre plus avant ce combat perdu d’avance…..qui découle pourtant de l’expression locale la plus démocratique possible, ce qui est un comble!
    En d’autres temps, Don Quichotte se battait contre les moulins à vent….

    Sois confiant, le futur j’en suis certain te donnera raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + 6 =