Ces données budgétaires qui nous préoccupent pour Villard de Lans: (3) Des finances exsangues !

En conclusion de nos précédents articles, la situation financière de notre commune est la suivante:

  • Une capacité d’autofinancement insuffisante pour couvrir le remboursement des emprunts et qui n’autorise aucun nouvel emprunt

  • Une capacité d’autofinancement nette qui ne permet aucun nouvel investissement

  • Des réserves qui ont quasiment disparu aujourd’hui.

Le budget 2015 ne comporte pas les mesures en rapport avec la gravité de la situation. Nous ne faisons que reporter à plus tard (l’année prochaine ?) les efforts nécessaires. Il aurait fallu dès 2014 réunir, au-delà des seuls services communaux, les associations, les acteurs économiques et touristiques pour les informer très clairement des réductions de la participation publique. Par exemple, réduire l’investissement dans l’image pour préserver la valeur du patrimoine de Villard. Sans ce courage, l’investissement pour notre commune est sacrifié. Une commune qui n’investit plus cesse d’avancer…

Dans ce contexte, même s’ils restent inchangés en 2015 et que rien n’a été annoncé pour 2016, nous ne pouvons que redouter une hausse des taux d’imposition pour l’année 2016. Ce sera l’Etat qui cette fois-ci sera montré du doigt, coupable d’avoir réduit ses dotations aux communes. Et dans tout cela quelle aura été l’action de la Municipalité ?
L’empathie, apparente ou sincère, ne suffira pas à redresser les comptes.

Lire la suite ]

Source chiffres: DGCL (Direction Générale des collectivités locales).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 1 =