Pourquoi nous avons voté contre… L’augmentation des indemnités d’élus.

1° Lors de la mandature 2008-2014, l’enveloppe annuelle de ces indemnités avait déjà augmenté de 21% en passant de 113.600€ fin 2007 à 138.000€ fin 2013. Avec la nouvelle mandature, cette enveloppe progresse encore de 13% en passant à 156.000€. Combien de villardiens, en ces temps de rigueur, voient leur revenu progresser de la sorte ? Ce n’est pas une démarche correcte vis-à-vis de la population, surtout quand on est dans une mission de service public.

2° Concernant l’indemnité mensuelle du Maire : à 2820€, elle progresse de 12,4% et atteint un niveau historique à Villard où jamais le Maire de Villard n’a eu recours à la majoration optionnelle pour le chef lieu de canton… Or dans le cas présent, le Maire perçoit aussi par ailleurs une indemnité d’élue cantonale. C’est donc déplacé.

3° Concernant les indemnités d’adjoints : Villard de Lans passe de 8 adjoints et 2 conseillers délégués à 8 adjoints (maximum légal) et 4 conseillers délégués, c’est-à-dire 12 conseillers spéciaux avec le même régime indemnitaire. Où est la cohérence ? Cela ressemble à une véritable garde prétorienne !

4° Enfin, concernant les 14 autres « conseillers ordinaires », leur indemnité déjà symbolique…  baisse de 35%, passant de 57€ à 37€ : c’est très révélateur de l’enfermement de l’action et de l’information entre quelques mains. En ce sens, les 8 conseillers ordinaires de l’équipe majoritaire peuvent garder la tête haute et nous l’espérons, l’esprit libre !

Au-delà de ses incohérences, cette délibération, pour nous, est incompatible avec notre vision de l’engagement citoyen et de ce que nous avions défendu. Elle aggrave le fonctionnement archaïque des équipes municipales en ne reconnaissant une fois de plus que l’action d’une minorité au lieu de favoriser une large coopération.
Ce n’est pas le principe des indemnités d’élus que nous condamnons, mais leur concentration et leur inflation dans un contexte d’effort nécessaire de baisse de la dépense publique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 6 =