La Démocratie nouvelle est en marche à Villard !

Un numéro spécial de la Lettre aux Villardiens « hautement urgent et important » à en croire le style… mais dans lequel la parole de l’opposition n’a pas de place. Adroitement, « on » nous demande de remettre une chronique pour le 28 août et le numéro d’apologie de la « Commune nouvelle » sort dans les boîtes aux lettres le 29 août… sans notre point de vue, évidemment. Vive la Démocratie nouvelle!

« Cette initiative a été débattue avec les conseillers municipaux de Villard » peut-on y lire. FAUX ! Un tour de table sur l’idée d’un rapprochement entre les 2 communes n’est pas un débat.
« …qui approuvent cette démarche« . NOUS N’APPROUVONS SURTOUT PAS LA DEMARCHE ! Pas de préparation, pas de discussion sur les enjeux véritables et concrets, pas de projection sur les sujets concrets mais un calcul financier qui aveugle la réflexion… Démarche révélée au grand jour lors de la réunion publique à Corrençon le 5 août 2015.

Notre groupe ne rejette pas l’idée d’un travail conjoint entre les 2 communes ; mais de là à applaudir sans retenue, en inclinant la tête sur le côté, un mariage d’urgence et d’argent… Quant à notre confiance dans l’authenticité des sentiments et des intentions des protagonistes de l’initiative, elle est inexistante. Car cet élan du cœur n’en est pas un et est dicté par la seule volonté de préserver les dotations d’Etat jusqu’en 2017 et permettre à la majorité de réaliser son programme. Mais après 2017… ?

Voilà des années que l’on travaille sur la collaboration des communes au sein de la CCMV : le transfert des compétences communales s’accélère, la mutualisation des moyens et services entre les communes est en chantier, la fiscalité unique est en route… Et plus ça va, moins les habitants suivent et ont le sentiment d’être impliqués, tout simplement parce que « plus c’est gros, moins c’est proche et accessible »… Pour Villard, soyons honnêtes : la fusion avec Corrençon, dans l’immédiat et en surface, ne présente pas de gros risques et préserve 1 million d’€ environ sur les 3 prochaines années. Mais on peut comprendre l’émoi des habitants de Corrençon… Mettons-nous à leur place…

Trop de questions sans réponse: devenir des écoles, représentativité et poids des communes, choix des priorités, enjeux à moyen terme (après 2017) et long terme (à partir de 2020)… Une charte pleine de promesses bien pensantes et rien d’autre! Une décision à prendre au pas de course alors que les enjeux dépassent cette mandature.

Mardi 1er septembre, nouvelle séance à huis clos à Villard sur la charte de fusion Villard-Corrençon et… la fusion des intercommunalités! Quand y en a plus, y en a encore 😉 Nous boycotterons cette séance qui ressemblera aux précédentes: un long sermon suivi d’un tour de table avec quelques questions sans réponse franche et… approuvé, débattu, circulez, c’est dans le sac !

Nous avions bien imaginé que le sujet de la fusion des 2 communes serait abordé dans la prochaine lettre aux Villardiens. Nous avons donc orienté notre chronique dans ce sens… Mais c’était se faire des illusions sur la volonté réelle de débat de Madame le Maire qui, pour le 2ème numéro consécutif, a coupé court à toute expression de l’opposition. Notre chronique paraitra sûrement à l’automne, en décalage complet avec l’actualité… En voici donc un extrait ici.

3 réflexions au sujet de « La Démocratie nouvelle est en marche à Villard ! »

  1. Merci pour ces 2 articles qui nous éclairent une fois de plus sur la manière dictatoriale de Chantal Carlioz de traiter les dossiers de la commune et le manque de respect à l’égard de quiconque ne pense pas comme elle..
    Merci également pour l’éclairage sur les enjeux de ce dossier

  2. Bonjour,

    En réponse à vos interrogations, et concernant la présence de la chronique de l’opposition dans les « Lettres aux Villardiens », voici quelques éléments :

    – Les documents classiques d’un format 20 à 24 pages, présentent un contenu informatif plus complet avec la présence systématique d’une chronique de l’opposition et de la majorité, à format identique de 5500 signes chacun. C’est le cas, par exemple de la lettre de l’hiver ou du printemps. Ces documents nécessitent 7 à 8 semaines entre la validation du chemin de fer, la conception, la rédaction, le travail infographie, l’impression, et la distribution.

    – Les « flash-informations » ou les lettres d’un format plus réduit de 4 à 8 pages, sont plus légers et traitent de sujet d’actualité uniquement, sans chronique politique, ni de l’opposition, ni de la majorité, et à l’identique de ce qui se fait maintenant depuis plusieurs années. C’est le cas, par exemple de la lettre estivale, dont le contenu est plus festif, et de la lettre de septembre dont le contenu technique est stricto sensu informatif au sujet de la commune nouvelle. Ces documents nécessitent 3 semaines entre l’engagement et la distribution, dont 1 semaine chez l’imprimeur et façonneur (à titre d’exemple et en réponse à votre interrogation, la lettre de septembre a été façonnée entre le 11 et le 18 aout, puis envoyée chez l’imprimeur le 19 aout, pour une distribution du 29 au 31 aout).

    La prochaine lettre est en cours de finalisation, avec une parution prévue début octobre, et sur un format de 24 pages. Les élus de la majorité et de l’opposition ont donc été sollicités courant aout pour les chroniques à paraitre dans ce numéro. S’il le faut, et sachant que nous connaissons le format, vous pouvez modifier le contenu de votre projet de chronique jusqu’au 10 septembre.

    Bien à vous

    Service Communication – Lettre aux Villardiens

  3. Bonjour,

    Merci au service communication pour cette réponse. Je suis heureuse de voir que le blog permet d’obtenir des informations précises de votre part. Nous acceptons cette proposition de pouvoir fournir un texte modifié jusqu’au 10 septembre. Cela nous permettra d’être en phase avec l’actualité et non en décalge comme nous le redoutions.
    Là, nous sommes dans une démarche + respectueuse de la parole de l’opposition! Dommage qu’il ait fallu râler!

    Merci
    Véronique Beaudoing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 4 =